Le retour

11 septembre 2017 par Frank Laisser une réponse »

Le petit village d’Oqaastut est déjà dans mon sillage, en transit à Ilulissat, les avions , qui d’avance ont déjà du retard ,vont me mener vers une autre cabane, où je vais retrouver avec joie tous mes potes, ma chérie et peut être encore de la chaleur. Darwin disait: Ce ne seront pas les plus forts, ni les plus riches qui survivront mais ceux qui s’adapteront.  Cette leçon est ma devise depuis bien longtemps alors je vais m’adapter à une existence méditerranéenne, le soleil, l’eau de mer chaude et le monde un peu partout, mais c’est aussi ça la vie, alors j’y vais en chantant. Ce soir le temps me manque pour vous dire merci de vos messages, de votre soutien, régulièrement vos missives m’arrivaient par mail satellite, cela me faisait souvent sourire, cela me réchauffait quand la solitude et le vent du nord me glaçait les os,  je suis heureux et fier que cette aventure fût aussi un peu la vôtre. De ma cabane en Corse je vous ferais un petit briefing de ces 3 mois passés en terre Groenlandaise.

Takuss

6 commentaires

  1. Tes voisins préférés dit :

    Merci de nous avoir fait voyager à travers tes récits !
    À très vite..!

  2. bon retour frank bises

  3. Cathy de l'Ain dit :

    Bon retour Frank vers ta cabane corse.
    Contente pour toi… mais tes billets groenlandais que je lisais le matin en buvant mon café vont bien me mamquer.

  4. Ange di Ponte Novu dit :

    U ritornu !! Merci d’avoir partager ton aventure avec nous ! Bon retour sur notre île ! A très bientôt

  5. patrick chiappalone dit :

    Expédition KIFFAANNGISSUESQ s’est fini, Frank est de retour à la maison. Oups, on dira de retour dans sa cabane du sud.
    Merci à Frank de nous avoir fait rêver pendant ces trois mois. Beaucoup de sentiments et émotions nous ont accompagnés tout au long de cette aventure. Il y a eu la joie de découvrir à travers les récits de Frank cette région du Groenland ainsi que ses habitants et ses paysages. Il y a eu l’angoisse, les doutes et les peurs quand Frank vivait des heures difficiles. Il y a eu le soulagement quand il a pris la décision de revenir en arrière et ne pas tenter le diable. Comme il le dit, un bon aventurier est celui qui revient.
    Cette folle aventure prend fin et une nouvelle page se tourne. J’avoue être soulagé de le voir rentrer sain et sauf. Oui, je peux le dire maintenant, ma peur était qu’il parte pour une dernière aventure et que les glaces le gardent à jamais. Je me rappelle de ce jour à la cabane de Pianotolli quand je m’étais arrêté voir Frank et que nous avions parlé tous les deux de cette aventure. Ce jour-là Frank m’avait dit qu’il ne partirait pas car trop de risques. Perso j’étais reparti soulager même si cette décision rendait Frank un peu triste. Mais bon nous connaissons tous Frank, l’appelle du large, l’appelle du grand Nord, l’aventurier, c’était plus fort que lui et exit les risques, on y va, on ne vit qu’une fois, même pas peur. Finalement notre Frank revient des rêves plein la tête et j’ai hâte d’être en octobre avec lui pour  » des cols et des écoles » et pour que le soir il raconte à l’équipe Boutdevie quelques récits et anecdotes. Peut-être aurais-je la chance l’année prochaine d’aller la-bas avec Frank voir sa cabane bleu, on verra bien qui vivra verra.
    Je tiens à remercier Audrey Piette d’avoir fait le lien entre Frank Bruno et nous autres. Remercier aussi Julien Caquineau qui a apporté sur place un soutien sans failles à Frank. Remercier JC Marsily d’Rcfm pour les interviews du lundi où nous pouvions entendre la voix de Frank Bruno et surtout de m’avoir permis de lui parler à deux reprises.
    Surtout un grand MERCI à vous tous pour votre soutien et vos encouragements.

  6. Eve Deidda dit :

    Sûr que Darwin a raison et vous en êtes la preuve, plus la magie, les moments durs comme ceux uniques partagés, merci à vous 2, la Corse vous attend, un vent d’enfer, ( enfin c’est relatif), la houle, la mer est belle, bon retour.

Laisser un commentaire