La différence…

22 février 2019 par Frank Laisser une réponse »

 

Différence…
Un sujet qui me tient à cœur, une croisade dans laquelle je me suis offert corps et âme et bien plus encore… La différence est un chemin long et sinueux, telle une route de montagnes corses. Nous sommes tous différents, et tous semblables aussi ! Pourtant la différence prend toujours le dessus. Dans notre quotidien la différence nous accompagne en boucle, on l’entend à longueur de journée. Elle nous flagelle, elle nous harcèle, elle peut même devenir notre maître d’école. Un homme, une femme… Et commence l’odyssée de la différence. Le blanc, le noir et elle reprend de plus belle. Le Ying, le Yang qui choisir ? Une jeune, un vieux, houlala quel scandale…La différence est le pilier de nos maux, la quintessence des guerres, des ruptures, des incompréhensions. Depuis longtemps je hurle qu’elle peut-être une force, mais au fil des années par moments on tente de m’en dissuader. Il me semble perdre de l’énergie. Vous qui me lisez, vous êtes différents du pauvre gribouilleur qui ose raisonner ici sur ce blog, pourtant si mes réflexions vous attirent, c’est que quelque chose nous rassemble, nous unit. Le seul lien : notre ressemblance ! C’est vrai que réfléchir fait peur, le temps nous est compté, les informations nous happent. Les flux de réfugiés aux aspects si différents nous effraient, les homosexuels de plus en plus fréquents sur la scène de nos quotidiens deviennent dérangeants, quant aux handicapés qui réclament de vivre comme tous le monde, cela est une utopie déstabilisante. Utopie, tiens donc, que vient-elle faire dans ce texte ?  Elle n’aime pas les règles rigoureuses où rien n’est laissé au hasard. Comment éduquer les citoyens pour les rendre meilleurs si les lois inébranlables ne laissent aucune place à la folie du rêve ? Un pauvre fou avait hurlé : I have a dream. On l’a vite assassiné de peur que sa différence gagne une bataille. Trop de différences fatiguent, trop de différences usent, mais qui définit les règles, qui a créé ce serpent à deux têtes ? Nous et personne d’autre ! Nous sommes responsables de ce gouffre qui peut-être infranchissable, nos barrières doivent tomber pour faire des ponts. Ca aussi je le rabâche, mais moi-même suis-je sûr de ne pas avoir peur de la différence ?  Je m’effraie quand l’intolérance m’emporte, quand je ne supporte plus les « autres » ne vivant pas à mon rythme. Imaginez un monde avec des gens qui vivent sans télé, passant une partie de leur vie dehors à contempler les étoiles. Ouah cela serait désastreux ! La vie est Alchimie, la vie est trop précieuse pour ne pas s’ouvrir, pour ne pas aimer sans retenue. Alors comment faire, où est l’issue de cette question, où est sa réponse ? L’homme a toujours rêvé de transformer le plomb en or, la pierre philosophale, s’appelle l’amour. Et si nous devenions tous alchimistes, chiche !!!

PS: On peut aussi se retrouver tous les jours sur ma page FaceBook et sur Instagram

15 commentaires

  1. boyer dit :

    La diversité est faite de différence, heureusement, l’acceptation de l’autre passe par l’acceptation de soi
    Gros baiser, tu es formidable

  2. Kiki Bost dit :

    Très chouette tes paroles comme tjrs Frank ne change pas stt  » Être différent n’est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même. « 

  3. Paola dit :

    Eh bien quel texte, quelle sagesse. Vous êtes une belle âme Frank… Je vous embrasse bien fort.

  4. isa dit :

    je rajouterai, tu es différent Franck et c’est ça qui te rend génial.

  5. Brigitte dit :

    Et dire que tu n’as pas été trop longtemps sur les bancs de l’école… Un texte fort, simple et tellement profond. Tu es un grand sage. Que tes vœux se réalisent tous. Bisous Freeman

  6. Tania dit :

    Encore et toujours juste. Ah quand dans les facs pour réveiller nos jeunes… Plein de baisers Freeman, on t’aime

  7. Line dit :

    Ta différence est une force, quand on lit tes livres et voit tes films on oublie qu’il te manque une jambe. Ne change rien, comme j’aimerai te rencontrer un jour

  8. Karen dit :

    On est finalement tous différents les uns des autres. Nous sommes tous uniques, amputés ou pas. Les valides nous admirent ou nous plaignent, tout comme nous le faisons aussi. Tout est question de perception et de tolérance. Oui bien sûr je suis différente avec mes bouts en moins mais je ne vois plus cela comme une tare grâce à toi cher Franck, ne lâche rien, nous sommes tous derrière toi mais tu restes une locomotive pour nous tirer en avant. Merci pour tout ce que tu fais. La lutte ne sera jamais finie

  9. Noëlla Lecomte dit :

    J’aime bien, il résume bien des réflexions que je me fais ce texte.
    Merci de l’avoir écrit mieux que j’aurais pu le faire moi-même. Bonne soirée à vous Franck !

  10. trivier genevieve dit :

    Différence…un monde polymorphe, une cohabitation de cultures, tous « uniques »,…certes. J’y ajoute mes propres différences, mes changements au fil du temps: morphologie, capacités, connaissances, valeurs, perception de mon image, de ma place dans la société,…un cheminement avec des victoires et des échecs et un recalcul permanent de mon itinéraire par mon GPS intérieur. Un autre monde à apprivoiser!

  11. Virginie Leroy dit :

    La différence ne nous empêche pas d’avancer

  12. Betty Colombe dit :

    Chaque être humain est unique donc on est forcément différent

  13. Magali BC dit :

    Quelle magnifique plume! J’adore vous lire . Que de beaux messages … Ne changez pas !

  14. JOELLE dit :

    Quelle différence ! Différence… Elle n’est pas seulement de couleur de peau ni de race, ni même sexuelle… Elle est pour beaucoup la face cachée de l’individu… Ce qu’il ressent, sa façon d’interpréter tel ou tel événement, de faire face à des « choses » qui dérangent…
    Mais au fait, pourquoi dérangent-elles ? Dès la naissance, et durant toute une vie, la bien-scéance, l’étique, le raisonnable, l’éducation nous formatent, nous enferment dans ce carcan de la « normalité ». Et tout ce qui n’est pas normal irrite, ou apitoie.
    En ce qui me concerne, malgré 2ans et demi de souffrances hospitalières, j’ai assez bien accepté mon amputation et je la vis sans y penser ;
    Hé bien dans la rue, ce sont des connaissances qui me rappellent ma prothèse ! Ils me disent combien je suis courageuse, combien j’ai dû souffrir, comment je fais pour vivre au quotidien , que rien ne sera plus pareil…
    Eh bien, STOP ! Je suis la même personne qu’avant ! avec mes projets, mes rêves, mes activités et mes fous-rire !!! Je suis très extravertie et ce n’est pas maintenant que cela va changer !
    Et puis, oui, si j’enlève les fleurs fanées de mon rosier, il sera différent : IL SERA PLUS BEAU !

  15. Soumaya dit :

     La différence et cela n’engage que moi, pourrait se résumer à cette adage.
    Ne demande jamais ton chemin à quelqu’un qui le connaît. Tu risquerais de ne pas te perdre

    Il n’y a qu’avec l’âge qu’on réalise que, souvent, ce qu’on a fait de mieux dans la vie n’avait pas été prévu.

    Les erreurs, les accidents peuvent se révéler avec le temps source d’opportunités étonnantes.

    Ils peuvent nous faire découvrir des choses que nous n’avions jamais imaginées. Rencontrer des personnes que nous n’aurions jamais rencontrées. Révéler un potentiel en nous qui serait resté à jamais enfoui.

    C’est une des plus belles découvertes de la vie, un des plus beaux cadeaux que pourrait nous faire découvrir que notre différence à tous (pratiquement) toutes les expériences peuvent se révéler positives, à condition de changer son regard et d’arriver à les regarder sous le bon angle.

    C’est cela, grandir c’est cela être différent.
    Bien à vous

Laisser un commentaire