Le Grand départ…

5 juin 2017 par Frank Laisser une réponse »

L’orage vient de secouer le camp des Solitudes. Le lieu est teinté d’une une âme polaire, elle rode ce soir à travers la canopée, mais la vallée est bien tranquille ; là-bas un rêveur savoure une riche saison associative et privée qui s’achève…

 Si elle devait avoir un thème elle prendrait ce simple titre : Emotion et partage… Il me faut conclure ces temps passés, il me faut refermer le grand livre de ma vie de Cabochard, une nouvelle aire pointe le bout de son nez. L’inconnu m’attend et vos sourires sont bien cachés au fond de mon cœur. D’ici quelques jours, une fois de plus, un petit bi moteur me mènera au bout de mes rêves, une fois de plus la carte de l’inconnu va être dépliée, la trouille sera omniprésente bien tassée au fond de mes sacs étanches, aux côtés de l’éternel Jo Zef, ma mascotte, qui n’est pas une peluche, je vous le rappelle ! Tout au long de l’année avec vous et grâce à vous Bout de vie a usiné : des stages de survie, une semaine de mer, une autre de vélo, des rencontres scolaires, des festivals de films d’aventures, des bourses offertes, des échanges sous forme de conférences, un partage en 4 jeunes de l’asso et des chasseurs eskimos au Groenland. Un sacré film corso-basque vous a porté autour de la planète mais aussi au fond des « Frères de sport » un poil émus. Sur un porte-avions une bande de potes m’a vu vaciller, ils m’ont donné leur amour, sincèrement, j’ai tout pris. D’ici quelques jours je vais rentrer dans un long pèlerinage, un rituel boréal, une initiation intime. Certains se demandent pourquoi, je ne peux que répondre : parce que !  Paulo Coelho disait : Si l’aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est mortelle… Cela fait déjà 5 ans que je ne suis plus parti en baroude en solo, des excuses m’avaient greffé une pantoufle au moignon, mais chassez le naturel et il reviendra au galop. Là haut, au pays d’Apoutsiak, une folle expédition m’attend, 1200km de kayak face à moi-même, tout a été étudié, pensé, mais l’Inconnue se moque bien des règles, alors elle m’attend de pied ferme. On m’a parlé de bestioles en mal de casse croute, de vagues gigantesques qui happent les bivouacs peu prudents, de vent du Nord dévastateur, de glaces qui kidnappent le kayakiste trop confiant, mais il m’en faut plus pour me décourager. Alors je vais partir la fleur à la pagaie. Quand deux chemins s’offrent à toi, prends toujours le plus difficile disait Confucius. Alors vous avez compris, mes acquis et glorioles vont rester à la cabane pour tout remettre à zéro et affronter mes fantômes, à force, ils commencent à boiter sérieusement ! Tout au long de cette saison 2016-17, il y a des gens, des sociétés, qui ont sauté sur l’occasion pour aider, soutenir, porter, Bout de vie sans compter et par ce billet il est temps que je les remercie. Merci à Ludo Dejean et Alain Montean des centres Lagarrigue. Dalila Helimi, Stéphanie Caillet et le président Charles Lantieri de la Fondation d’entreprise Française des Jeux. François Rougaignan de la Fondation Paul Hamel. Christian Carron directeur du groupe financier Suisse Gérifond.  Bixente Lizarazu et son association Liza pour une mer en Bleu. Antoine Mari président du Rotary de Menton. Wilfrid Polomé, Boniship Bonifacio. Christophe Pitraye skipper de Nomade, Jean-François Pudori chanteur d’un soir, Jean-Louis Bianconi capitaine du port de Pianottoli. Fanny Pernoud et Olivier Bonnet réalisateur du film  Les vies dansent . Steve Enginger directeur du Geant Casino Porto Vecchio, Rocch Simoni directeur du SPAR Pianottoli. Julien Caquineau et ses copains d’Ilulissat. Fréderic Parise. Dume Benassi et son rituel de départ. Le Rotaract Albert de Monaco. Véronique Flambard de Nautiraid. Charlotte Cario de Columbia. Pierre-Marie et Pasquale Grisoni des Glacières d’Ajaccio. Nadia Amar de Corse-Matin, Olivier Balbinot de France Bleu Corse. Laurent Vitali de FR3 Via Stella. Stéphane Dugast et ses interviews, Le magasine Carnets d’Aventures, Vivre FM,à vous tous les fidèles adhérents de Bout de vie ; aux tifosi de ce blog et des liens sociaux, vous êtes une sacrée force. Certains mécènes et amis ont voulu rester anonymes mais vous êtes à mes côtés et je ne peux vous oublier.

Pendant ma « balade » groenlandaise,un journal de bord sera en ligne chaque soir avec une petite photo. Audrey Piette, fidèle adhérente des stages Bout de vie, se fera un plaisir de retranscrire mes mails via le satellite et de vous faire partager tous ça. Patrick Chiappalone animera le groupe facebook Bout de vie et Karin ma compagne sera le lien avec vous. Une carte donnera ma position pas à pas et une fois par semaine je serai en direct sur les antennes de France Bleu RCFM avec mon pote Jean-Charles Marcilly, les horaires vont bientôt être définis. Il ne me reste plus que quelques jours pour profiter d’une Corse encore tranquille, le 15 juin tout « recommencera » !

Merci je compte sur vous, n’oubliez pas que vous êtes ma force…

64 commentaires

  1. Bravo franck basgi

  2. Fred Ber dit :

    Bon courage de nous tous. On penses fort à toi. Bisous ❤

  3. Un témoignage magnifique et émouvant, bravo à vous. Et merci pour cette leçon de vie qui poursuit son chemin, bon vent,

  4. Cela me ramène à des souvenirs l époque du Vieux Port de Menton Cabochard technica …… de bons moments … on a qu’une vie que de passage vivre à fond c est ça le bonheur ! Fait nous partager encore des aventures et encore un livre. Bonne route Franck
    Bises ☀️

  5. Erik Martin dit :

    Un grand homme qui nous donnent l’envie de se battre quand ça va pas MERCI Franck.

  6. Stupide accident mais tu a su mener le cours de ta vie avec force, courage et tu as su entraîner dans ton sillon beaucoup de personnes atteintes dans leur chair et tu leur as donné tellement d’attention que c’est magnifique bonne continuation pour ton nouvel objectif on te suivra !!! Basgi

  7. Isilda Pires dit :

    Souvent, on baisse les bras pour quelque chose de minime ! On devrait tous suivre ton exemple. Cet accident bien tragique , a fait de toi un homme fort et généreux . J admire ce grand courage et cette bonté . Bravo .

  8. Bon vent Franck, de la part d’ un ancien équipier pont d’envol du Foch…

  9. Bon périple Frank !! Que le meilleur t’arrive sur ton chemin et rien d’autre !
    Bises de Dijon

  10. Brigitte B Marcozzi dit :

    A 48h du départ, je me dis que rien ni personne ne peut te faire changer d’avis. C’est ton rêve, ton choix et il faut le respecter même si je préférerai te retrouver sur une plage à l’ombre d’un parasol. Mais, impossible, ce ne serait pas toi ou alors ton ombre !!!! alors, petit frère bonne route, et reviens nous avec pleins d’étoiles dans tes yeux, plein d’images dans ta tête et surtout avec une liste de belles rencontres. Bisous à la mascotte (n’oublie pas ses crêpes !) et mille bisous à toi. A bientôt de te voir et à tout de suite grâce à ton blog. Merci à ceux qui vont nous retransmettre ton aventure.

  11. popeye dit :

    Bon courage Frank prend bien soin de toi a prestu

Laisser un commentaire